LE TRIPATOUILLAGE ÉLECTORAL DE MACRON TACLE

Monsieur l’ordonnateur des violences policières va devoir revoir sa copie

C’est un nouveau camouflet pour le gouvernement et une grande victoire pour la démocratie : le Conseil d’État vient de suspendre la scandaleuse circulaire Castaner. Ce courrier adressé aux préfets prévoyait de ne pas compter les villes de moins de 9000 habitants dans le calcul des résultats des municipales, soit 96% des villes et 52% de la population… Un autre élément problématique a été censuré par le juge des référés : le gouvernement voulait créer une nouvelle nuance appelée « divers centre », qui aurait permis d’assimiler le score d’En Marche à des centaines de listes indépendantes. Le Conseil d’État ordonne en conséquence la suspension de l’exécution de la « circulaire Castaner », contraignant ainsi le ministre à revoir sa copie. C’est la deuxième fois en une semaine, après l’avis sévère émis par le Conseil d’État sur le projet de loi portant sur la réforme des retraites et son étude d’impact, que la haute juridiction administrative désavoue le gouvernement. Ça sent  la fin de règne ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s