PLAN DECONFINEMENT…UNE EPIDEMIE DE DOUTES

En présentant le plan de déconfinement du gouvernement, le Premier ministre Édouard Philippe a largement nuancé la date du 11 mai promise par Emmanuel Macron. Au plus haut niveau de l’État, la confusion est totale. Partout ailleurs, la défiance est immense. Ce qui n’a pas empêché les député.e.s moutons de LREM, dont bien sûr Fiona Lazaar, députée d’Argenteuil, de voter au garde à vous ce plan très très contestable et flou… Le premier ministre a voulu donner le change en déroulant son plan alors que le déconfinement tant attendu est aussi redouté.  Masques, tests… Nous sommes toujours loin du compte et rien n’assure que ce sera mieux le 11 mai.Loin s’en faut !

Les stratégies de dépistage restent incertaines. Près de deux tiers des Français se disent inquiets et pensent que le président et le gouvernement ne sont pas à la hauteur de la situation. C’est une gestion erratique liée à des manques dramatiques en matière de santé publique au regard des choix antérieurs qu’Édouard Philippe a occultés hier. De plus, dans l’état actuel des choses, certaines décisions ne peuvent qu’aggraver l’angoisse des salariés les plus exposés et incités, voire contraints, à retourner au travail et l’angoisse des parents. Les voilà placés devant un dilemme. Envoyer les enfants à l’école au risque d’une contamination ou maintenir un confinement insupportable. Le Conseil scientifique souhaitait une rentrée en septembre. Le gouvernement et le président ont tranché. Le Medef et nombre de grandes entreprises n’y sont sans doute pas pour rien.

Personne de sensé ne prétendra qu’une telle crise peut se gérer « les doigts dans le nez », mais précisément. La gestion de la crise par en haut comme le refus d’accorder aux groupes de l’Assemblée un temps de réflexion sont totalement contre-productifs. La démocratie, ce n’est pas seulement pour les jours où tout va bien, au contraire. C’est dans la difficulté, dans la crise que des solutions doivent être élaborées collectivement pour être efficaces. Et pas avec des chimères comme un gouvernement d’union nationale alliant carpes et lapins, mais avec les élus de la nation, avec les syndicats et les forces vives du pays, celles qui luttent chaque jour pied à pied. À ce jour ce n’est pas le cas. Je vous invite à lire l’analyse point par point de ce plan publié ce matin dans l’Humanité.

POUR LIRE L’ANALYSE DU PLAN DE DECONFINEMENT, CLIQUEZ SUR CE LIEN : ARTICLE HUMA DECONFINEMENT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s