MACRON, DES VŒUX VEULES

Le président aurait ce soir à cœur, selon « l’Élysée », d’adresser « un message de considération aux Français », avec une attention particulière « envers ceux qui souffrent, qui n’ont pas pu rejoindre leurs proches ». On peine à croire à une manœuvre aussi sordide qui viserait à opposer une partie de la population aux grévistes et aux manifestants comme…

MAIS POURQUOI NE FUSIONNENT-ILS PAS LEUR LISTE ?

Certains prétendus contraires, lorsqu’on les pousse aux extrêmes, en viennent-ils à se ressembler ? Et les choses qu’on pense les plus éloignées l’une de l’autre se rapprochent-elles lorsqu’on pense accroître la distance qui les sépare ? L’exemple par le Rassemblement national (ex-FN) et LREM.

LE GRAND DÉBAT SERA LA GRANDE DÉSILLUSION

Depuis la prestation du 1er ministre hier, l’horizon s’éclaircit ou plutôt s’assombrit. Le Grand Débat National n’aura donc été qu’un semblant de dialogue entre le pouvoir exécutif et une certaine catégorie de gens (maires, militant.e.s LREM, électeurs-électrices de M.Macron, curieux, …). S’il y a eu un semblant de libération de la parole, cela s’est fait…