ABUS DE TOLÉRANCE CHEZ LREM

Ce qui n’est pas expressément interdit est autorisé. Grâce aux rapports commandés et dictés par deux amis politiques de l’ex-ministre de l’écologie macroniste,  le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, d’un côté et le chef du gouvernement, Édouard Philippe, de l’autre, ce qui était déjà une règle non officiel dans les rangs de LREM, le devient.…