LOGEMENT INSALUBRE : POURQUOI BEZONS N’EST PAS MARSEILLE

Comment lutter contre l’habitat indigne ? Un an après la mort de huit personnes dans l’effondrement de deux immeubles rue d’Aubagne, à Marseille, un nombre croissant de maires se penchent sur ce problème qui concerne 400 000 à 800 000 logements en France et 1 300 000 personnes,. A Bezons cette bataille a été engagée depuis des années.